Année 2015

Conférences et ateliers
des Techdays Santé 2015

Les TechDays Santé vous proposent de composer un programme « à la carte », selon vos centres d’intérêts.

08h45 - 09h30
Ouverture

Accueil des participants et ouverture officielle de la journée

9h30 - 10h00
Keynote d'ouverture - Philips

Walter van Kuijen, Senior Vice President of Global Government and Public Affairs

Voir le détail Masquer le détail

Les enjeux sociétaux (vieillissement, maladies chroniques…) questionnent la soutenabilité de nos systèmes de santé centrés sur la maladie. Réconcilier santé et bien-être en tant que continuum, dans une approche personnalisée du mieux-vivre, constitue une étape indispensable pour relever ces défis. La transformation digitale est à même de porter cette révolution en s’appuyant sur des écosystèmes ouverts de co-création et des business models innovants. Nous pourrions ainsi passer du traitement de la maladie à la santé pour tous et tous les jours, en réconciliant vie saine, prévention, diagnostic et traitement de pointe, hôpital et domicile, recettes et dépenses, responsabilité individuelle et solidarité collective. C’est par cette capacité collective à innover que nous bâtirons ce nouveau paradigme de la santé.

Voir les intervenants Masquer les intervenants
Walter van Kuijen Walter van Kuijen started his career at Philips in 1992 as a Marketing Specialist at Philips Industrial Electronics in the Netherlands. After further work in Product Management, Sales and Service and Marketing Management for Philips Medical Systems, Walter became the Director of the Sales and Services District Netherlands in 2001. In 2005, he assumed responsibility for the activities of Philips Healthcare in Central and Eastern Europe, Scandinavia, the Middle East and Africa. After his appointment as Senior Vice President in 2006, Walter became General Manager for the Home Healthcare Monitoring businesses in 2008. This role continued until August 2011, when he headed up the Strategy and New Business Development function for Philips’ Markets. In 2013, Water assumed responsibility for the European Affairs Office in Brussels. Walter’s current appointment as the Senior Vice President of Global Government and Public Affairs began on October 15th, 2014. Walter holds a degree in Applied Nuclear Physics from the Technical University of Eindhoven and an MBA from the TSM Business School in Enschede.
10h00 - 11h00
Table-ronde plénière

Innover en technologies de santé ou comment repenser le unmet need

Voir le détail Masquer le détail

Le besoin clinique est traditionnellement le moteur de l'innovation en technologies de santé. Ce schéma établi doit néanmoins tenir compte des évolutions du secteur : politique d'achats des hôpitaux, virage ambulatoire, impératif de qualité et sécurité des soins, implication grandissante du patient, parcours de soins, santé personnalisée...

Ces évolutions sont profondes et durables, à la fois contraintes mais aussi opportunités pour innover grâce aux technologies de santé. Pour cela, ne faut-il cependant pas redéfinir les frontières du "unmet need", traditionnellement centré sur le seul besoin clinique ?

Table-ronde présidée par Edouard Couty, contributeur au récent rapport du CESE sur la place des dispositifs médicaux dans la stratégie nationale de santé.

Avec les témoignages de :

*  Dr. Mahiben Maruthappu, Haut Conseiller, NHS England
- Présentation du programme "Test Beds"

Anne Josseran, Directeur Accès au Marché, SNITEM

* Marc Penaud, Directeur Général adjoint, CHU Grenoble

* Olivier Carantelly, responsable Business Développement Formation, Linde Homecare

Voir les intervenants Masquer les intervenants
Edouard Couty Conseiller Maître honoraire à la Cour des Comptes. Durant sa carrière, il a occupé de hautes fonctions administratives : conseiller technique au cabinet de Claude Evin lors de son passage au ministère de la Santé (1988 – 1991), Directeur Général des hôpitaux puis de l’hospitalisation et de l’organisation des soins (DHOS) au ministère de la Santé (2000 – 2005). De 1976 à 1988 il occupe des fonctions de directeur d’hôpital en province puis s’engage dans une formation santé aux USA suivi de 2 ans à HEC.
Dr. Mahiben Maruthappu Docteur basé à Londres et Haut Conseiller auprès du Président et du Directeur, NHS England ( National Health System), se concentrant sur la politique nationale et la stratégie. Il a cofondé l'Accélérateur d'Innovation NHS (NIA). Mahiben a un intérêt fort dans la recherche avec plus de 60 publications examinées par des pairs et 50 récompenses universitaires. Son travail a été représenté par la BBC News et la presse internationale.
Anne Josseran Anne Josseran est pharmacien, ancien interne. Dès le début de son expérience hospitalière elle a travaillé dans le domaine des dispositifs médicaux. Après ses 4 années à l'hôpital, elle a poursuivi dans ce même domaine, pour se consacrer de 2001 à 2009 à l'évaluation des dispositifs médicaux en vue du remboursement; au début à l'Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé (Afssaps) comme chef de projet puis à la Haute Autorité de santé en tant qu'adjointe au chef de service. Aujourd'hui, Anne Josseran travaille au Syndicat National de l'Industrie des Technologies Médicales (SNITEM) en tant que, directrice Accès au marché.
Marc Penaud Marc Penaud, Directeur Général Adjoint du CHU de Grenoble depuis 2009. Diplômé de Sciences-Po Bordeaux et ancien élève de l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique. En charge au CHU de Grenoble des projets liés au développement des nouvelles technologies.
Olivier Carantelly Responsable du service Formation et Business Développement, Linde Homecare. Ingénieur biomédical de formation. Il a occupé différentes fonctions d’encadrement dans le domaine de la prestation de santé à domicile. Aujourd’hui responsable du service Formation et Business Développement, il a notamment la responsabilité de l’intégration des nouvelles technologies et à ce titre a piloté la mise en place du télésuivi des patients apnéiques au sein de Linde Homecare France.
11h00 - 11h30
Pause / Rencontres B2B

11h30 - 13h00
Session Clinique

La place de l’ambulatoire en chirurgie orthopédique

Voir le détail Masquer le détail

La place de l’ambulatoire en chirurgie orthopédique

Au-delà des poses de prothèses totales de hanche ou genou en ambulatoire qui ont fait la une de l'actualité, quel est aujourd'hui le réel potentiel de l'ambulatoire en chirurgie orthopédique et traumatologique ? Quelles approches, quelles technologies peuvent aider à son développement ?

Avec les interventions de :

* Pr Philippe Merloz, Professeur des Universités - Praticien Hospitalier, CHU Grenoble
- Le point de vue du chirurgien sur le potentiel et les attentes

* Malcolm Wootton, Directeur, FLi Medical Innovations
- Point de vue d'un industriel britannique

* Gérard Weil, Président, Voice
- Solution innovante de monitoring des articulations

 

Voir les intervenants Masquer les intervenants
Professeur Philippe MERLOZ, CHU Grenoble La progression de la chirurgie ambulatoire en orthopédie traumatologie va s’orienter vers le développement de nouveaux gestes thérapeutiques. Par exemple, la reconstruction du ligament croisé antérieur commence à prendre de l’ampleur. Il existe également des projets de recherche sur la chirurgie simple du rachis pour la hernie discale. Aujourd’hui, on estime le potentiel de développement à 47% d’ici à 2017. Il convient toutefois de souligner qu’il n’y a pas de chirurgie « tout-ambulatoire », car il y aura toujours des patients atteints de maladies graves et d’autres isolés socialement ou trop éloignés d’un établissement de soins.
Gérard Weil - Voice Système expert de capture de mouvement 24h/24 pour les articulations des membres inférieurs. Le système émet les informations stockées vers le système informatique qui les redistribue aux praticiens et patient. Il produit automatiquement des fiches de suivi patient comportant 4 paramètres dont angulation, douleurs, chocs et activité réelle angulaire sur le genou ou la hanche Bénéfices praticiens : Meilleur cadrage des soins. Travail d’équipe et efficience améliorés ; preuves de la qualité des soins sans dépenses supplémentaires. Bénéfices patients : motivation appuyée sur des résultats objectifs, réduction du temps de rééducation Voice patch amène un lien tangible entre le Chirurgien, le patient et le Kiné. Notre système proposant une alternative dans la manière de prendre en compte un Patient toujours plus informé et exigeant.
11h30 - 13h00
Session Marché / Health2CARE

Développement de la santé personnalisée en Europe

Voir le détail Masquer le détail

Développement de la santé personnalisée en Europe

Dans le prolongement de la médecine de précision, les nouvelles technologies et la masse de données disponibles sur un patient conduisent à envisager de nouvelles approches pour une prise en charge plus personnalisée. Quel potentiel ont ces nouvelles approches sur un marché européen où chaque pays possède une organisation et un financement de la santé différents ?

Health2CARE2

Avec les interventions de :

Bhargav Rajan, Senior Research Analyst, Frost&Sullivan
- Restitution d'une étude "potentiel marché" sur 4 pays européens

* Dr Frédéric Eberlé, responsable médical, Roche Diagnostics France
- Vision du marché par le leader industriel du secteur

* Steven Haken, CEO, Odelle Technology
- Focus sur l'accès au remboursement au Royaume-Uni

Session organisée dans le cadre du programme européen Health2CARE, avec la Région Rhône-Alpes et les pôles de compétitivité Lyonbiopôle, Minalogic et Plastipolis

 

Voir les intervenants Masquer les intervenants
Frédéric Eberlé La cancérologie vit actuellement une phase très dynamique, en particulier par le développement des thérapies ciblées souvent sont guidées par des tests qui leur sont associés, donc appelés « tests-compagnons ». Ce changement de paradigme thérapeutique implique aussi de nombreuses modifications pour les industriels. Au début des années 2000, le trastuzumab a fondé la notion de médecine personnalisée dans les tumeurs solides dans la mesure où, pour la première fois, l’éligibilité des patientes à une thérapie ciblée devenait subordonnée à la positivité de tests d’anatomo-pathologie (ceux détectant la surexpression ou l’amplification de HER2). Paradoxalement, les médicaments avec une AMM (autorisation de Mise sur le Marché) conditionnée à un biomarqueur restent encore peu nombreux et essentiellement limités, hors onco-hématologie, aux cancers du sein, du poumon, de l’estomac, du colon, et au mélanome. Pour un groupe pharmaceutique comme Roche, qui comporte deux divisions (« Pharma » et « Diagnostics »), avec la médecine personnalisée comme axe stratégique majeur, il est clairement affirmé que toute nouvelle entité moléculaire (NME) doit faire l’objet d’une recherche systématique conjointe de biomarqueurs dès les phases précoces de développement. Les points développés lors de la communication orale porteront sur les différences des conditions de déploiement de la médecine personnalisée en France, en Europe, et aux Etats Unis, ainsi qu’ à l’importance des biomarqueurs et tests-compagnons dans le contexte d’une évolution hors du commun des différentes technologies.
Bhargav Rajan La médecine personnalisée promet de délivrer au bon patient le bon traitement au bon moment. C’est une approche sur-mesure de la santé privilégiant une solution au cas par cas plutôt qu’une réponse uniforme. Frost and Sullivan partage dans cette intervention les résultats d’une étude de marché commandée par le consortium Health2CARE. Cette présentation mettra en avant les opportunités naissantes, les marchés clés et les principaux challenges pour y accéder. Le cadre réglementaire européen lié à la médecine personnalisée sera également abordé et un aperçu du paysage européen esquissé (acteurs et projets majeurs).
13h00 - 15h30
Pause Déjeuner

Rencontres B2B et Visite du showroom

Voir le détail Masquer le détail

Rencontres B2B

Grâce à la plateforme de prise de rendez-vous mise à votre disposition, sollicitez des rencontres avec les autres participants. Un espace dédié à ces rencontres et des créneaux de 20 min vous permettront une 1ère prise de contact efficace et discrète.

13h45 – 15h30
Rendez-vous Experts MedTech

en partenariat avec MD101, DM Experts et Axeme Conseil

Voir le détail Masquer le détail

Atelier partenaire: Rendez-vous Experts MedTech

Vous êtes fabricant de dispositifs médicaux et vous rencontrez une problématique précise, que ce soit :
• l'enregistrement de vos produits sur de nouveaux pays,
• la recherche de distributeurs,
• la mise en place d'une étude clinique,
• la mise en place de votre système qualité,
• ou le recrutement de nouveaux talents.

Venez rencontrer en face-à-face dans un cadre professionnel et discret nos experts qui sauront vous aiguiller et vous accompagner.

13h45 - 14h15: présentation par Monsieur Frédéric Nouaille, Associé de la société Audit & RiskSolutions: l'innovation et la gestion du risque de la propriété intellectuelle.

14h15 - 15h30: Rendez-vous individuels avec un expert MedTech. 20min/rdv
logo-expert-medtech

 

 

Si vous voulez accéder au site, voici le lien: expertsmedtech.com

15h30 - 17h00
Session Clinique

Maladies chroniques et parcours de soins : la place du numérique

Voir le détail Masquer le détail

Maladies chroniques et parcours de soins : la place du numérique

La part grandissante des maladies chroniques dans les dépenses de santé impose une réorganisation des prises en charge autour de la notion de parcours de soins. Comment et jusqu'où les technologies de santé, et en particulier la e-santé, peuvent contribuer à une meilleure prise en charge, notamment par une coordination des professionnels de santé et l'implication du patient ? Quels sont aussi les enjeux réglementaires de l'utilisation de ces nouveaux outils numérique ?

Avec les témoignages de :

* Pr Pierre-Yves Benhamou, chef de service Diabétologie, CHU de Grenoble
- Point du vue du clinicien et du Président du groupe de travail de la Société Francophone de Diabétologie sur la Télémédecine et les Technologies Innovantes

* Jean Marc Bourez, Responsable e-santé, SANOFI France
- La vision d'un leader du secteur pharmaceutique

Florence Ollé,‎ Pharmacien affaires réglementaires, SNITEM
- Les enjeux réglementaires du numérique en santé

Voir les intervenants Masquer les intervenants
Jean Marc Bourez Face à l’explosion du numérique en santé, les défis sont nombreux. Pour autant les exigences réglementaires dans le secteur de la santé imposent aux industriels du secteur de la santé de faire la différence entre le digital santé, la esanté et la télémédecine. Quelles sont les opportunités et les défis que cette révolution représente par rapport à nos métiers, comment soutenir la dynamique d’innovation et comment collaborer dans un écosystème complexe et morcelé ? Cette intervention sera ainsi l'occasion de présenter les opportunités qu'offrent les approches Living Lab pour appréhender cet environnement. L'initiative européenne EIT Health sera également brièvement abordée (www.eithealth.eu).
Professeur Pierre Yves Benhamou Le progrès fulgurant de la technologie a mis en avant la télémédecine depuis 2010, date de sa reconnaissance législative en France. Ses promesses sont nombreuses : amélioration de l’accessibilité des soins sur le territoire ; optimisation de l’utilisation du temps médical ; amélioration de la collaboration entre professionnels ; optimisation des parcours de soins ; renouvellement et innovation dans la prise en charge thérapeutique. En matière de maladies chroniques, diabétologie notamment, la télémédecine bouleverse certaines pratiques médicales (notamment par la mise en place de parcours de soins et de délégation de tâches), elle participe à la formation des professionnels des santé, elle joue un rôle dans l’éducation des patients, et enfin elle place le patient dans un rôle plus actif dans sa maladie, ne le responsabilisant dans son processus de prise en charge. Les objets connectés ont un rôle motivationnel et favorisent le suivi. Enfin les dispositifs de délivrance d’insuline automatisée, dont la disponibilité est imminente, constituent une vraie révolution médicale.
Florence Ollé Quand le monde numérique rencontre le monde de la santé cela soulève bon nombre de questions pour l’ensemble des acteurs ! Les industriels du dispositif médical développent toujours plus d’innovations que ce soit des DM connectés, des logiciels DM et même des applis mobiles DM. Cet essor s’accompagne de nombreuses questions réglementaires notamment sur le statut des outils utilisés (logiciels, applis) ou les interactions entre le dispositif médical connecté et son environnement.
15h30 - 17h00
Session Réglementaire

Innover dans le contexte réglementaire européen

Voir le détail Masquer le détail

Innover dans le contexte réglementaire européen

La réglementation sur les dispositifs médicaux est un élément structurant de l'innovation et le sera encore plus dans les prochaines années avec le futur règlement européen. Toutes les innovations en technologies de santé doivent donc anticiper correctement ces attentes réglementaires bien précises. Des futures obligations en terme de transparence à l'importance des évaluations cliniques, cette session donnera les clés pour appréhender au mieux les enjeux dans le développement de votre projet innovant.

Avec les éclairages de :

*  Jean-Claude Ghislain, Directeur adjoint de la Direction scientifique et de la stratégie européenne, ANSM
- L'innovation vue par l'Agence Nationale de Sécurité des Médicaments et des Produits de Santé

* Léna Gourmelon, Experte produits - DM actifs, BSI France
- Attentes d'un organisme notifié sur l'évaluation clinique

Thomas Roche, Avocat associé, Delsol Avocats
- Actualités réglementaires (forfait Innovation, transparence)

 

 

Voir les intervenants Masquer les intervenants
Léna Gourmelon, BSI L’évaluation clinique est une pièce essentielle du dossier technique d’un dispositif médical. BSI vous propose de de faire le point sur les exigences des Directives (MDD and AIMD) concernant l’évaluation clinique et de comprendre, au travers d’exemples concrets, ce qu’un auditeur attend de votre documentation. Ingénieur électronique de formation, Léna Gourmelon a exercé différentes fonctions (ingénieur de recherche, ingénieur assurance qualité) chez Philips Healthcare avant de rejoindre BSI en tant qu'experte produits - DM actifs.
Thomas Roche, Delsol Avocats Les précisions apportées par voie réglementaire au dispositif « forfait innovation » issu de la loi de financement de la sécurité sociale de 2009 et remanié en 2014 permettent d’envisager sa mise en œuvre effective de manière plus concrète. D’importantes évolutions sont également à attendre du projet de loi de modernisation de notre système de santé actuellement en discussion au Parlement. Seront ainsi abordées les nouvelles obligations en matière de transparence des liens entre l’industrie des produits de santé et les acteurs de santé mais également l’institutionnalisation du contrat unique en matière d’évaluation clinique.
Retour Année 2015 >